Comment fonctionne notre composteur collectif

Sans titre 1

Quand on arrive, avec notre « bio » seau, on verse son contenu dans le bac « d’apport », puis on remue un peu avec la grelinette. Il est important que les déchets soient mis en petits morceaux, cela sera plus facile pour la décomposition… et pour mélanger aussi !

Tous les 2 ou 3 seaux, nous ajoutons un peu de broyat trempé (disons plutôt humide) car il favorise la décomposition des déchets.

Régulièrement, quand le bac d’apport est plein, on « retourne le composteur » et on remplit le bac de « maturation » avec le contenu du bac « d’apport ». On le laisse ensuite au repos, le temps que nos petits vers œuvrent. Ceci permettra d’avoir à terme un compost de qualité qui nous servira en apport pour notre jardin partagé.

Ce n’est pas plus compliqué que cela !

Voici un mémo de tout ce que vous pouvez mettre dans votre « bio » seau :

Sans titre 2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s